Elizabeth Anderson

Elizabeth Anderson

Trilogie Janus

(empreintes DIGITALes)

Je dois avouer que j’ai une certaine fascination pour le travail d’Elizabeth Anderson, tant son travail acousmatique fait la jonction entre émotion et abstraction, viscéralité et cérébralité. Avec Trilogie Janus, la compositrice continue d’oeuvrer sur des territoires où l’on retrouve son esprit sci-fi, fait de bruissements et de sonorités éparses qui viennent titiller les tympans de l’auditeur.

Inspirée du livre Owning Your Own Shadow – Understanding the Dark Side of the Psyche, de l’analyste jungien Robert A. Johnson, Elizabeth Anderson oppose les forces et les modes de perception, jouant sur des formes d’abstraction qui ne sont pas pour autant dénuées de chair, enrobant son minimalisme d’épure formelle et de densité aérienne, nous tirant irrésistiblement vers un ailleurs décharné et tiraillé entre attractions antinomiques, s’attirant vers une dimension en constante évolution,  bien qu’enchevêtré dans un espace-temps figé. Trilogie Janus s’inscrit comme une pièce envoutante de laquelle on ne ressort pas forcément indemne. Labyrinthique.

Roland Torres

Ecoute : www.electrocd.com/fr/album/5449/Elizabeth_Anderson/Trilogie_Janus

Elizabeth Anderson


wallpaper-1019588
Le temps d’un brunch avec San James
wallpaper-1019588
Adulte contemporain avec Dan Bigras
wallpaper-1019588
Fiesta et psychédélisme nocture à Québec
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 1 : Code F débarque en campagne
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 3 : Lil’ émeute
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 2 : les pieds mouillés par la bière
wallpaper-1019588
Avoir 30 ans en même temps que GrimSkunk, une entrevue comme en 1988
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 1 : Code F débarque en campagne