Always ascending – franz ferdinand

ALWAYS ASCENDING – FRANZ FERDINAND

On l’attendait depuis ce concert au Luxembourg où Franz Ferdinand nous avait bien teasé. Maintenant qu’on l’a dans les mains, quel est le verdict? Aussi bon que les anciens? Mauvais? Mieux? On découvre Always Ascending dans notre chronique.

Positif est le nom donné à ce nouvel opus de Franz Ferdinand. On connaît leurs plus grands titres, comme d’autres plus obscures, et on les aime tous. Mais ces anciens titres ont été écrits, composés et interprétés alors que Nick McCarthy était encore dans le groupe. En tant que membre fondateur il avait évidemment laissé une grosse marque sur leur musique.

La question était donc de savoir si avec son départ Franz Ferdinand allait pouvoir se renouveler sans perdre leur charme

Résultat? Always Ascending est une renaissance. Non pas que l’album précédent fût mauvais, au contraire. Il s’agit juste d’un nouvel équilibre. C’est réussi, et on est soulagées. À la vérité, on ne pensait pas qu’ils resteraient aussi fidèles à leur son d’origine. On reconnaît pas mal de petits gimmicks, comme les échos, les riffs très clairs, les refrains entêtants qui rebouclent, etc. Mais il y a aussi, et surtout, un petit côté funk disco qui fait briller leur néon un peu plus fort que d’habitude.

Loin d’eux l’idée de faire sortir le rock de leur son, comme le prouvent les très bons Paper Cages et Finally. De leur côté, Always Ascending et Lazy Boy sont complètement hypnotiques et psychédéliques. Ça fonctionne bien sur à chaque seconde. Dans les autres titres que l’on aime beaucoup on trouve Lois Lane et Glimpse of Love.

Le charme agit toujours. Pour cet opus que le groupe à lui-même qualifié de Deuxième Premier album, Franz Ferdinand se renouvelle sans se trahir et on ne peut qu’applaudir et apprécier la performance qu’on avait entraperçu au Luxembourg. Ce n’est pas une recommandation, c’est une évidence: Always Ascending est un essentiel musical à découvrir immédiatement.

En écoute : Feel The Love Go


wallpaper-1019588
Le temps d’un brunch avec San James
wallpaper-1019588
Adulte contemporain avec Dan Bigras
wallpaper-1019588
Fiesta et psychédélisme nocture à Québec
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 1 : Code F débarque en campagne
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 3 : Lil’ émeute
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 2 : les pieds mouillés par la bière
wallpaper-1019588
Avoir 30 ans en même temps que GrimSkunk, une entrevue comme en 1988
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 1 : Code F débarque en campagne