Le buffet : Valery Vaughn dans un délice mortel de fugu

Chaque semaine, on vous envoie la dose de nouveautés locales qui ont potentiellement passé sous votre radar la semaine passée. C’est un gros buffet à volonté avec plein d’affaires: servez-vous.

Le buffet : Valery Vaughn dans un délice mortel de fugu

La palme du plus gros hook et du meilleur titre pour le printemps revient facilement à Valery Vaughn pour la chanson Toi + Moi = ❤ / 💀 (prononcé, lors de leur passage aux Francouvertes l’an dernier: «Toi plus moi égale emoji coeur dash emoji tête de mort», pour les curieux).

MORDiCUS essaie de braquer votre coeur dans son extrait Oh Chérie, de l’album Où sont les néons, à paraître en juin.

Ainsi, Félix Dyotte part présenter ses affaires en France. C’est bien beau pour lui. Pour pas qu’on ne s’ennuie trop, il laisse un clip pour Que ce soit toi, que ce soit moi.

Groupe qui fait marque d’une drôle de manière de jouer à The Legend of Zelda: Majora’s MaskPatiently Awaiting The Meteorite a quand même son mot à dire sur l’interprétation du rock flirtant avec les sons électros.

Vous rappelez-vous, là, qu’en janvier, on vous a présenté Ta gueule dandy avec son premier clip. Même esthétique, même efficacité:

Le duo électro Door Ajar se présente au monde avec un premier single intitulé Run.

La formation electro-pop-punk-yéyé Reine de France lance son premier album, Carnaval des âmes, voué à une danse furieuse. Pour ceux que ça pourrait mélanger, ce n’est pas un groupe français.


wallpaper-1019588
Le temps d’un brunch avec San James
wallpaper-1019588
Adulte contemporain avec Dan Bigras
wallpaper-1019588
Fiesta et psychédélisme nocture à Québec
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 1 : Code F débarque en campagne
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 3 : Lil’ émeute
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 2 : les pieds mouillés par la bière
wallpaper-1019588
Avoir 30 ans en même temps que GrimSkunk, une entrevue comme en 1988
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 1 : Code F débarque en campagne