Cure – eddy de pretto

CURE – EDDY DE PRETTO

Lorsque cet opus est sorti, début mars, il était difficile de passer à côté. Alors, maintenant qu’on a plus de recul, on se penche enfin sur Cure d’Eddy de Pretto.

Les tranches de vie du jeune chanteur-rappeur, comme le sont Orelsan, Eminem ou Stormae, nous arrivent en pleine tête avec une forme de violence. On pourrait en ressortir blessées, détruites ou complètement sonnées. Mais cette violence est enroulée dans une couverture de poésie et de style si grande qu’on ne se sent jamais agressées par ses mots. Que ce soit avec Random, Jimmy, Beaulieue, Kid, Normal ou Genre, Eddy de Pretto nous convainc à 100% qu’il est un artiste français à suivre ces prochaines années. Notre gros coup de cœur : le refrain de Quartier des lunes qui vient effacer toutes les petites déceptions de l’album qui sont tellement mineures que je n’en parlerai pas ici.

En écoute : Normal


wallpaper-1019588
Le temps d’un brunch avec San James
wallpaper-1019588
Adulte contemporain avec Dan Bigras
wallpaper-1019588
Fiesta et psychédélisme nocture à Québec
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 1 : Code F débarque en campagne
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 3 : Lil’ émeute
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 2 : les pieds mouillés par la bière
wallpaper-1019588
Avoir 30 ans en même temps que GrimSkunk, une entrevue comme en 1988
wallpaper-1019588
Santa Teresa 2018 jour 1 : Code F débarque en campagne