YOUNG&DANGEROUS – THE STRUTS

YOUNG&DANGEROUS – THE STRUTS

Avec YOUNG&DANGEROUS le groupe Britannique The Struts confirme qu’il ne faut surtout pas les laisser dans un coin. Flash.

Il est temps d’enfiler ses chaussures compensées, la veste à franges et paillettes, de porter ses lunettes de soleil de nuit et/ou à l’intérieur, et d’ajouter une touche de cuir ici et là: l’âge d’or du glam rock n’est pas terminé, selon The Struts. Il suffit, pour s’en convaincre d’écouter les trois premières secondes de leur nouvel album. The Struts sont un résultat magique, mordant et moderne. Ils ont appris leurs leçons venues des 70’s pour balancer de l’inédit qui pourraient fièrement faire partie des plus grands classiques rock. Et histoire de bien faire comprendre qu’ils font partis du paysage d’aujourd’hui, ils invitent Kesha pour l’explosif et sensuel Body Talks en fin d’album, presque meilleur que la première version. Bref, sans doute une des meilleures galettes rock de ces dernières années, qui ne sent ni la nostalgie ni la copie et qui pourtant à tout l’air d’appartenir à un autre temps.

En écoute : Primadonna Like Me


wallpaper-1019588
Jackson MacIntosh se la joue Cohen à la Sala
wallpaper-1019588
Le buffet: Marie Claudel et la nourriture bonne pour la vue
wallpaper-1019588
Petite-Vallée 2018 JOUR 2: des gens qui vont ben pis qui chantent des chansons de gens qui vont pas ben
wallpaper-1019588
Karl Marx’s 200th!
wallpaper-1019588
Ma chair, mon sang – mo cushle
wallpaper-1019588
Francouvertes 2019, soir 5: du rap gentil pour Fanny
wallpaper-1019588
Matmos
wallpaper-1019588
Richard Andrews