Majetic

Majetic

Club Dread

(Winspear)

Pour Justin Majetich aka Majetic, la musique est un terrain de jeu et d’expression où tout est permis, comme celui de bousculer les habitudes et de faire fonctionner notre cortex en mode réceptacle à émotions, délaissant un certain classicisme pour entrer par la porte de service et surprendre l’auditeur.

Club Dread est un merveilleux exercice de style qui allie indie pop et expérimentations électroniques, à rapprocher de l’opus de Dirty Projectors sorti l’année dernière et de la sensibilité d’un Perfume Genius.

Tout est en suspension, tiraillé entre forces telluriques et fragilité à fleur de peau, la voix de Majetic servant de liant et de point d’intersection entre les combinaisons aériennes et les rythmiques aux déhanchés déviants, flirtant subtilement avec un dancefloor pour créatures de la nuit.

Naviguant entre intimité dénudée et écorchures profondes, Club Dread est un album auréolé de lumières mouvantes, déployant des atmosphères aux couleurs changeantes, à la finalité cohérente, le tout servi par une production ciselée, offrant à l’ensemble un relief taillé dans un matériau précieux. Subjuguant.

Roland Torres

Site : majetic.bandcamp.com

Majetic


wallpaper-1019588
Walton
wallpaper-1019588
Le Festif! 2018 JOUR 1: des jeunes fous dans un méchoui
wallpaper-1019588
Karl Marx’s 200th!
wallpaper-1019588
[ENTREVUE] Jay Scøtt : Du rap plein la frange
wallpaper-1019588
Simon Pelé nous prend à sa Variation 1
wallpaper-1019588
Rammstein – rammstein
wallpaper-1019588
Grand Corps Malade se dévoile avec la vidéo de J'suis pas rentré
wallpaper-1019588
Dance – dukes of paris