O.G.B.: Plus fruit que jazz

O.G.B.

Fruit Jazz

*** 1/2

O.G.B.: Plus fruit que jazz

Amateurs de rap gentil, de beat switch et de jeux de mots fruités; oyez! Délectable salade de vitamine C, Fruit jazz est servi à point, juste à temps pour contrer la dépression saisonnière.

Après un premier album réussi paru en mars, le septet Original Gros Bonnet est de retour avec le fruit délectable du travail de ses cinq jazzmen, du DJ et beatmaker sambé et du rappeur Franky Fade. Sur son nouvel EP, O.G.B. offre une recette gagnante aux arômes d’hip-hop, de jazz et de trap.

En entrée, le groupe revisite le classique Agadou, popularisé par le grand Patrick Zabé, aux côtés des presqu’aussi grands Smitty Bacalley et ST qui livrent des verses savoureux. «Si la vie t’offre un citron, oublie pas de lui dire merci», conseille sagement «tonton Smitty», sur l’incontournable Pousse l’ananas

Le deuxième service s’amorce en force avec un refrain bien mûri, mais c’est le flow de Bkay (LaF) qui constitue l’ingrédient secret sur Cherry Pickers La cerise sur le gâteau: une délicieuse finale de poésie jazz après une bonne dose de trap sucré.

Plus satisfaisantes qu’un smoothie, les lignes de François Fondu sont interrompues par un solo désaltérant de saxophone signé ict sur J.U.S (Jamais un soucis), qui se sirote en douceur d’un bout à l’autre.

Empreinte d’une fraîcheur irrésistible, Guillaume Tell marie parfaitement jazz et hip-hop: saveurs originales d’O.G.B. Sans oublier les rimes pulpeuses cuisinées par chef Franky: «René Magritte je mets la pomme dans ta face / J’y plante la flèche Guillaume Tell à la chasse / L’aîné m’agrippe il me dit « qu’est-ce-qui te tracasse ? » / Je lui dis « J’ai pas encore d’appart à Montparnasse. »»

Après des débuts aux tendances plus anglos, le frontman du groupe effectue un retour aux sources, débitant majoritairement en français sur cet opus. Si les fruits volent la vedette dans les stories Instagram de Franky Fade, c’est le rappeur qui domine sur les quatre services à haute valeur nutritive parus vendredi. À déguster avec appétit!


wallpaper-1019588
Jackson MacIntosh se la joue Cohen à la Sala
wallpaper-1019588
La finesse folk de Claudelle
wallpaper-1019588
Shygirl
wallpaper-1019588
Christopher Chaplin
wallpaper-1019588
Ma chair, mon sang – mo cushle
wallpaper-1019588
Francouvertes 2019, soir 5: du rap gentil pour Fanny
wallpaper-1019588
Matmos
wallpaper-1019588
Richard Andrews