The Big Boys Band Show plonge dans un bain tourbillon de rêves

Kirouac, Kodakludo, LaF et O.G.B. ont créé un raz-de-marée vendredi soir, soulevant la foule réunie pour voir la crème de la relève du rap montréalais au Bain Mathieu.

Les DJ et beatmakers Oclaz (LaF) et Rousseau (L’Amalgame) réchauffaient déjà le bain quand j’ai mis les pieds dans la salle vers 22h30, après quelques minutes à attendre en file dehors alors que les doormen cartaient les quelque quatre cents personnes présentes.

Pour les moins érudits, le Bain Mathieu est un ancien bain public converti en salle de spectacle, dans Hochelaga.

The Big Boys Band Show plonge dans un bain tourbillon de rêves«Il est temps de prendre son bain», a annoncé solennellement Kirouac avant de demander au public timide de descendre dans la piscine. // Photo: Zoé Arcand

Introduit par une narration théâtrale servant de prologue au EP Amos, le duo Kirouac et Kodakluko a notamment interprété toutes les pièces de son dernier projet, sauf EAU… Laissés sur leur soif, les baigneurs ont tout de même pu apprécier une nouvelle chanson inédite, en plus d’une version hip-hop de la musique thème de la Wii. Même si FouKi n’a pas osé se saucer au Bain Mathieu pour son featuring sur AIR, Vendou (L’Amalgame), Jah Maaz (LaF) et Nomad ont su agrémenter ce set parsemé de nouveaux classiques et de moshpits.

The Big Boys Band Show plonge dans un bain tourbillon de rêvesBkay, Jah Maaz et Mantisse // Photo: Zoé Arcand

Toujours perplexes à l’idée de descendre dans le bain, plusieurs spectateurs sont demeurés au bord de la piscine, malgré l’appel du rappeur Bkay entrant sur scène aux côtés de LaF: «Venez vous baigner!» Avec BLVDR aux platines et ict (O.G.B.) au cuivre le temps de quelques chansons, les trois emcees ont offert un spectacle tout en énergie. Si une nouvelle composition mettant en vedette Franky Fade (O.G.B.) est tombée à plat alors que le micro du rappeur faisait défaut, la chaleureuse voix de Mantisse a heureusement ravi le public, avant de le laisser sans avoir interprété l’incontournable de LaF, Tangerine.

The Big Boys Band Show plonge dans un bain tourbillon de rêvesFranky Fade aux côtés de Smitty Bacalley et sa coiffe. // Photo: Zoé Arcand

À peine la foule a-t-elle eu le temps de reprendre son souffle que le septet O.G.B. prenait d’assaut la scène surmontant la piscine. Dans une ambiance plus décontractée, le groupe a charmé avec le flow assuré de Franky Fade entrecoupé de pauses instrumentales jazz mêlant cordes, cuivres et percussions. Les rappeurs ST et Smitty Bacalley (qu’on aurait pu méprendre pour Mia Wallace dans Pulp Fiction) se sont à leur tour joints à la formation pour interpréter leurs lignes juteuses tirées du dernier EP d’O.G.B., Fruit Jazz.

The Big Boys Band Show plonge dans un bain tourbillon de rêvesMalgré un spectacle qui affichait complet, le bain est demeuré à moitié plein (ou à moitié vide) pour toute la durée de la soirée. // Photo: Zoé Arcand

Si la piscine a semblé plus vide pour la dernière partie du spectacle, le pool party a réellement commencé quand le Big Boys Band s’est déployé sur scène en tenue de plage. Rassemblant plus d’une douzaine de musiciens, rappeurs et beatmakers, la clique s’est assurée de garder le meilleur pour la fin.

The Big Boys Band Show plonge dans un bain tourbillon de rêvesThe Big Boys Band: Kirouac et Kodakludo, LaF et O.G.B. // Photo: Zoé Arcand

Omettant volontairement leurs plus grands succès lors de leurs sets respectifs, les Grands Garçons en ont livré des versions revisitées résonnantes, accompagnées par la guitare, le clavier, la basse, la batterie, le saxophone et la flûte traversière. Bixi, Rebondir et Tangerine auront finalement valu l’attente, sans oublier EAU, assortie de son solo de guitare électrisant signé Will Murphy.

The Big Boys Band Show plonge dans un bain tourbillon de rêvesWill Murphy (guitare) et Vincent « Claude » Bolduc-Boulianne (basse) // Photo: Zoé Arcand

Malgré un son affecté par l’écho de la salle, s’il y avait un spectacle à ne pas manquer dernièrement dans le monde effervescent du jeune hip-hop montréalais, c’est celui que le Groupe de Grands Garçons a donné vendredi.


wallpaper-1019588
Trafic – gaëtan roussel
wallpaper-1019588
Horla
wallpaper-1019588
Michael Cutting
wallpaper-1019588
Erkki Veltheim
wallpaper-1019588
Ensemble neoN