End of suffering – frank carter & the rattlesnakes

END OF SUFFERING – FRANK CARTER & THE RATTLESNAKES

Il est temps de parler du nouvel album de Frank Carter & The Rattlesnakes, End of Suffering. Review.

Si j’ai mis autant de temps avant de parler de ce nouvel album ce n’est pas par désamour pour Frank Carter & The Rattlesnakes, mais par manque de temps. Il faut trouver le bon moment pour le faire et ce moment est aujourd’hui. C’est comme si les pièces du puzzle s’imbriquaient absolument parfaitement.

Chaque note est une humeur reconnaissable par ceux l’ayant expérimenté. Très impliqué sur la question de la santé mentale, Frank Carter donne tout ce qu’il a, comme à chaque fois. Anxiety est une puissante traduction de ces sensations d’inquiétude et de cette maladie. Crowbar agit presque comme un antidote.

Supervillain, Later Dreams, Tyrant Lizard King avec Tom Morello, et End of Suffering sont autant de traductions et d’antidotes auditifs de et à ces sentiments, ces maladies et ces états mentaux que tout le monde expérimente. Un mélange de riffs gras et de douceur associés à une grande pertinence fait de ce nouvel opus une autre réussite pour Carter.

En écoute : Kitty Sucker


Vous pouvez retrouver Unis Son sur Facebook, Instagram, Twitter et soutenez-nous sur Patreon.
Et n’oubliez pas : le partage est sain!

wallpaper-1019588
Trafic – gaëtan roussel
wallpaper-1019588
Walton
wallpaper-1019588
Alex Burger : le blues du gros bon sens
wallpaper-1019588
Le buffet: Fouki dans les herbes fraîches
wallpaper-1019588
Western stars – bruce springsteen
wallpaper-1019588
Foals nous fait planer avec le clip de “Sunday”
wallpaper-1019588
Véhicule
wallpaper-1019588
Boys & girl – deluxe