Esther

Esther

Movement For The Death Of The Kitten

(DOUM Records)

Originaire de Toulouse, Esther propose un premier EP, Movement For The Death Of The Kitten, enraciné dans les profondeurs d’une bass music breakée et un clubbing moite qui donne des sueurs froides, avec ses sonorités tranchantes enrobées de salves aux accointances industrielles.

Sombre et hypnotique, la musique de l’artiste entraine l’auditeur dans un dédale de percussions mid tempo haletantes, créant un labyrinthe de pulsations qui semblent rebondir sur des parois d’obsidienne, recouvertes de pointes métalliques.

Sophistiqués et rugueux, sauvages et sensuels, les quatre titres d’Esther bougent constamment, tourbillonnant à en perdre haleine, juxtaposant les matières et les genres, donnant naissance à une musique hybride gorgée de noirceur et d’énergie instable. Le EP sort sur son label DOUM Records, projet collectif artistique multiforme. Vivifiant.

Roland Torres 

Site: soundcloud.com/esther-impulse

Esther


wallpaper-1019588
The Necks
wallpaper-1019588
Trafic – gaëtan roussel
wallpaper-1019588
[ENTREVUE] Jay Scøtt : Du rap plein la frange
wallpaper-1019588
DesBouleaux Fest: Coups de soleil et métal à Mirabel
wallpaper-1019588
Renan luce – renan luce
wallpaper-1019588
Tu pensais que c’tait LIT, mais c’tait (pas) si LIT
wallpaper-1019588
Le buffet: Jérôme 50 mange des s’mores
wallpaper-1019588
Après le beau temps, la pluie au Pied-du-Courant