Acid Arab

Acid Arab

Jdid

(Crammed Discs)

En 2016, Hervé Carvalho et Guido Minisky alias Acid Arab nous avaient bluffé avec leur premier album Musique de France, qui voyait les musiques du pourtour méditerranéen venir se frotter aux effluves électroniques qu’elles soient techno, acid ou house.

Le duo s’est transformé en quintet, avec entre autres, l’adjonction du claviériste algérien Kenzi Bourras, apportant une partie de sa culture dans la composition de Jdid.

Le nouvel opus résonne de manière plus fluide et plus naturelle, les mélanges ayant gagné en cohésion pour ne faire plus qu’un, perdant un peu le coté superposition et collage des genres du premier. Bien que résolument dancefloor, Jdid développe des atmosphères plus sombres, teintées de lumière raï et d’arabesques chatoyantes.

La liberté mélodique et les axes rythmiques abordés, sont une véritable invitation à la danse au milieu d’oasis accueillantes, caressées par des vents chauds, porteurs de transe et de lâcher-prise.

Les nombreux invités, Hasan Minawi, Radia Menel, Rizan Said, Cheikha Hadjla, Sofiane Saidi, Ammar 808, Les Filles de Illighadad, apportent tous une couleur différente, tout en restant concentré vers un même objectif, celui de composer une musique sans frontière, chargée d’histoires, les yeux rivés vers l’avenir. Superbe.

Roland Torres

Site: acidarab.bandcamp.com

Acid Arab


wallpaper-1019588
[PRIMEUR] Beat Sexü présente la toune «Seulement si tu veux»
wallpaper-1019588
Si j’étais une femme contemporaine, je voudrais être Poulin
wallpaper-1019588
June and the Jones nous fait danser sur la lune avec Dancing On The Moon
wallpaper-1019588
Lary Kidd: Vin nature, Belle Gueule et MD