Flash : the pretty reckless / the connecting dots / alex ohm

Les États-Unis, la Suède et le Royaume-Uni mènent clairement la danse et influent notre sélection du jour (et celles d’autres jours aussi, c’est vrai) dont voici les reviews. Flashes.

DEATH BY ROCK AND ROLL – THE PRETTY RECKLESS

FLASH : THE PRETTY RECKLESS / THE CONNECTING DOTS / ALEX OHMDans la maison du rock’n’roll, il y a cette femme à la voix puissante. Accompagnée de musiciens hors pair, Taylor Momsen mène la danse sur Death By Rock And Roll, le nouvel album de The Pretty Reckless. Au programme, des riffs lourds, des éclats de voix ravageurs et des rythmes entêtants parfaits pour de futurs pogos post-pandémie. La présence de Tom Morello sur le titre And So It Went ajoute une pointe de rage à cette galette à l’énergie déjà sauvage, comme avec 25, My Bones ou encore Witches Burn. Même avec les titres plus softs en fin d’album, les amateurs de gros riffs devraient être conquis.

•••

OBLIVIOUS BEAT – THE CONNECTING DOTS

FLASH : THE PRETTY RECKLESS / THE CONNECTING DOTS / ALEX OHMPour nous relier au monde (qui semble si lointain) de la nuit, le nouvel album du groupe Suédois The Connecting Dots semble idéal. Oblivious Beat fait vivre une ville à différents instants de la nuit. Que cela soit sous les néons du club avec l’intro douce et dansante très 80s de So Beau Monde, dans le taxi avec Night Driver, dans le cœur de la nuit avec Sleepy City, ou dans ces moments d’hiver ou la nuit est plus longue (Golden Chain), chaque tableau est capturé sur un polaroïd qui, peu à peu, se change en véritable moment cinématographique. Un bijou.

•••

THE LOST PERSONS MEETING POINT – ALEX OHM

FLASH : THE PRETTY RECKLESS / THE CONNECTING DOTS / ALEX OHMC’est en ouvrant son cœur que le Britannique Alex Ohm et son groupe nous proposent de rejoindre un point de rassemblement bien particulier. The Lost Persons Meeting Point est un EP fait avec bienveillance qui invite celles et ceux perdu-e-s, physiquement mais surtout mentalement, à se retrouver. Avec Hours, on a une magnifique façon de voir que dans ces situations, on peut trouver du monde. Délicat, subtil, vulnérable, cet opus est aussi optimiste, chaleureux et invite à accepter qu’après la tempête, il y a une éclaircie, et après de beaux interludes au piano, il y a de superbes riffs de guitare à la puissance vertigineuse.

En écoute :

And So It Went – The Pretty Reckless

In The Movies – The Connecting Dots

Hours – Alex Ohm


Vous pouvez retrouver Unis Son sur Facebook, Instagram, Twitter et Spotify
Et n’oubliez pas : le partage est soutien !

L’article FLASH : THE PRETTY RECKLESS / THE CONNECTING DOTS / ALEX OHM est apparu en premier sur Unis Son.


wallpaper-1019588
Yuko Araki
wallpaper-1019588
Manslaughter 777
wallpaper-1019588
Sky Burial
wallpaper-1019588
Spirit Of The Beehive