Manja Ristić

Manja Ristić

Him, fast sleeping, soon he found In labyrinth of many a round, self-rolled

(Mappa)

Inspiré des illustrations réalisées par Gustave Doré, accompagnant le poème épique de John Milton, Le Paradis Perdu, Him, fast sleeping, soon he found In labyrinth of many a round, self-rolled, est un album à la beauté inquiétante, où l’écoute est au centre de la perception.

Construite autour de field recordings, entre autres de chants de baleine, l’oeuvre de Manja Ristić communie avec une certaine idée de la Nature, Eden disparaissant peu à peu sous l’assaut effréné de hordes de touristes, envahissant jusqu’aux coins les plus reculés de la planète, derniers bastions sauvages à l’avenir tragique.

L’eau, source de vie, prend une importance tout particulière, tout comme cette pureté sauvage qui se dégage de chaque titre, ambient marécageux frappé par le ressac de vagues venant s’échouer sur des paysages désolés au minimalisme décharné.

On est frappé par l’épure puissante de l’album, véhiculant un lot impressionnant de sensations purgées de tout artifice. On est projeté dans le centre d’un tourbillon rampant sur les débris d’un avenir recroquevillé sur son passé, projection toute-puissante d’une nature invulnérable. Etourdissant.

Roland Torres

Site: mappa.bandcamp.com/album/him-fast-sleeping-soon-he-found-in-labyrinth-of-many-a-round-self-rolled

Manja Ristić


wallpaper-1019588
Antti Tolvi
wallpaper-1019588
Rafael Anton Irisarri
wallpaper-1019588
Delay+Aarset
wallpaper-1019588
Nordvargr