zK

zK

Last Night

(Hallow Ground)

Mark Godwin et Gareth Ormerod aka zK font partie de ces formations de l’ombre, qui à leur manière, creusent leur sillon, bâtissant une oeuvre singulière naviguant entre musique expérimentale et post-ambient, assemblant bribes de sonorités puisées dans le réel et machines hantées aux sources souvent indéfinissables.

Il n’est pas étonnant à l’écoute de leur univers, qu’ils aient été invité par Autechre sur le festival All Tomorrow’s Parties, avec qui ils partagent un goût prononcé pour les atmosphères anxiogènes et les ambiances sombres aux architectures peintes de noir.

Last Night porte merveilleusement son nom, lente immersion dans les profondeurs nocturnes de cités fourmillantes de vide, enfouies sous les décombres de souvenirs éparses et de déshumanisation post-mortem. zK compose des poèmes en forme d’odes à l’oubli, entrailles ouvertes laissées sur le bord de routes chaotiques, aux mélodies immersives implosant entre nos oreilles toute leur beauté abimée, à l’image de l’étrange et envoutant Fleshpotting, sur lequel flotte une voix échappée d’un au-delà nuageux, nous envoutant jusqu’à l’effondrement final. Fascinant.

Roland Torres

zK


wallpaper-1019588
8 questions et un conseil de vie avec Keith Kouna
wallpaper-1019588
L’examen de fin d’année de Lou-Adriane Cassidy
wallpaper-1019588
Christopher Chaplin
wallpaper-1019588
Mi-année 2018: Les albums préférés de la rédac
wallpaper-1019588
Le buffet: Fouki dans les herbes fraîches
wallpaper-1019588
Foresteppe
wallpaper-1019588
Mi-année 2018: Les albums préférés de la rédac
wallpaper-1019588
Lotic