Iannis Xenakis

Iannis Xenakis

Persepolis

(Karlrecords)

C’est un véritable cadeau que nous fait le label Karlrecords avec la réédition de Persepolis, commandé par le Shah et composé par l’immense Iannis Xenakis, joué pour la première fois à Shiraz-Persepolis (Iran) en 1971. Une oeuvre qui continue de surprendre encore aujourd’hui, même plus de 45 ans après sa création, de par son avant-gardisme tonitruant et sa radicalité bouillonnante.

On imagine mal ce qu’on du ressentir les spectateurs en prenant de pleine face, cette plongée dans les abysses d’un monde en fusion, où les stridences des instruments forment un tout divisé en 9 parties, à la montée en puissance pleine de déviances et de souffles brulants, de disjonctions élaborées et de tumulte ébouriffant.

Persepolis est une oeuvre futuriste à l’énergie dévastatrice, gorgée d’histoires humaines, où le charnel est une matière coupante comme le verre et abrasive comme les flammes de l’enfer terrestre, maelstrom sidérant de puissance et de violence sourde.

Oeuvre de tous les possibles, Persepolis est devenue de par sa rareté et son aura unique, un objet collector au prix prohibitif, qu’il est difficile de se procurer. On ne remerciera jamais assez Karlrecords pour cette superbe sortie, et féliciter le travail de mixage et de mastering réalisés par Martin Wurmnest et Rashad Becker. Vital.

Roland Torres

Iannis Xenakis


wallpaper-1019588
8 questions et un conseil de vie avec Keith Kouna
wallpaper-1019588
L’examen de fin d’année de Lou-Adriane Cassidy
wallpaper-1019588
Christopher Chaplin
wallpaper-1019588
Mi-année 2018: Les albums préférés de la rédac
wallpaper-1019588
Le buffet: Fouki dans les herbes fraîches
wallpaper-1019588
Foresteppe
wallpaper-1019588
Mi-année 2018: Les albums préférés de la rédac
wallpaper-1019588
Lotic