Metalachi- BOHEMIAN RHAPSODY

Metalachi- BOHEMIAN RHAPSODY

Nous sommes en août 1975. Le groupe anglais Queen est en studio. Tout le monde est concentré et le chanteur Freddie Mercury ne boit que de l'eau. Pourtant, dans l'histoire du rock, Bohemian Rhapsody est un mirage, un tube qui défie les lois de la technique, du marketing et de la gravitation.

De manière surprenante pour un tube mondial, Bohemian Rhapsody ne possède pas de refrain et mixe des arrangements tantôt à capella, tantôt de hard rock. Le morceau est constitué de six sections distinctes : introduction, ballade, solo de guitare de Brian May, partie opéra, partie hard rock et conclusion. Le riff de guitare de la partie hard rock a été composé par Freddy Mercury.

Concernant la signification réelle des paroles, les explications les plus diverses vont bon train depuis 1975. Ainsi, certains évoquent le mythe de Faust et son célèbre pacte avec le diable, d'autres L'Étranger d'Albert Camus. Mais selon un ancien proche collaborateur du groupe, les paroles de la ballade au succès planétaire pourraient en fait raconter, entre les lignes, le coming-out de Freddie Mercury.

À travers le récit de ce drame, Freddie Mercury raconte avoir "tué l'ancien Freddie, son ancienne image. Son ancienne personne, hétérosexuelle, est morte. Il a détruit l'homme qu'il essayait d'être et maintenant, c'est bien lui qui essaie de vivre avec le nouveau Freddie".


wallpaper-1019588
Christopher Chaplin
wallpaper-1019588
Fiesta et psychédélisme nocture à Québec
wallpaper-1019588
La Saint-Jean à Laval : si t’arrives de la Rive-Sud, ça te fait deux ponts à traverser
wallpaper-1019588
Le buffet : Dany Placard dans sa boisson mauve
wallpaper-1019588
Richard Andrews
wallpaper-1019588
Chupame El Dedo
wallpaper-1019588
Blueberries – hum hum
wallpaper-1019588
Dis Fig