GAMIQ 2018: les prédictions de l’équipe

C’est ce dimanche qu’on saura qui sont les indépendants alternatifs favoris du Québec. Feu à volonté vous fait ses prédictions.

GAMIQ 2018: les prédictions de l’équipe

Élise Jetté

Artiste de l’année

Lydia Képinski parce qu’elle a quand même produit une monnaie à son effigie cette année en plus de sortir un premier album. Grosse année.

Révélation de l’année

Choses Sauvages parce que même si toutes les femmes savent danser, ma seule danse, cette année, c’est La valse des trottoirs.

Chanson de l’année

Chez Françoise de Dave Chose, car ma grand-mère voudrait lui faire de la soupe.

François Larivière

Artiste de l’année

Lydia Képinski juste parce que cette fille-là est parfaite pis que ça s’écoute bien dans la douche le matin.

Révélation de l’année

Choses Sauvages, car Tommy Bélisle est très cute pis j’aime le Barbie’s Resto Bar Grill.

Chanson de l’année

Chez Françoise de Dave Chose, car je l’ai vu en show à l’Esco pis j’aimerais ça qu’il soit genre mon beau-frère.

Mathieu Aubry

Artiste de l’année

Lydia Képinski parce que c’est frais, imagé, rythmé, parfois triste, impossible de ne pas tomber en amour avec 1er juin. Fini, le 1er juillet, on déménage le 1er juin, jour de sa fête.

Révélation de l’année

Les Louanges, car à l’instar d’un strip-tease, il a publié un single à la fois jusqu’à la nudité directe de La nuit est une panthère.

Chanson de l’année

Chez Françoise de Dave Chose parce que c’est une chanson d’amour de paquetés exposant la sensualité de partager le vice à deux, entre autres dans l’bed.

Camille Avery-Benny

Artiste de l’année

Lydia Képinski parce que j’étais déjà séduite avant que 2018 commence, mais un album encensé, neuf vidéos, et un Cinéma L’Amour plus tard, je pense que le Lucien est plus que mérité.

Révélation de l’année

Zach Zoya, car c’était déjà un exploit de sortir de Rouyn-Noranda, mais il a prouvé toute l’année qu’à 19 ans, il a l’étoffe d’un grand.

Chanson de l’année

Chez Françoise de Dave Chose parce que c’est une des seules chansons d’amour que je pourrais écouter en boucle à perpétuité.

Laurence Godcharles

Artiste de l’année

Fouki parce que c’est la nouvelle affaire.

Révélation de l’année

Helena Deland parce que c’est trop bon et qu’en plus c’est worldwide.

Chanson de l’année

Chez Françoise de Dave Chose, parce qu’elle est dans plein de playlists Spotify.

Alexandre Demers

Artiste de l’année

Lydia Képinski,  car en plus de drop un des albums marquants de l’année, elle sort un vidéoclip ben space de toutes ses chansons. Et ça, c’est pas rien. Sa formule indie pop aux occasionnelles touches électros frappe droit au cœur et se démarque par son originalité, son audace et son approche décomplexée. Surtout lorsqu’elle se met à chanter l’air des Mystérieuses Cités d’or. Une belle brise de fraîcheur. Lydia se mérite une belle étoile dans son cahier Canada.

Révélation de l’année

Les Louanges parce que, tout droit sorti des Francouvertes, le bon Vincent se recentre avec pertinence et force sur sa proposition R&B/électro/hip-hop à thématique féline sur son tout premier album studio. La panthère va rugir de la savane de la relève et mettre la patte sur le trophée pas clair fait avec de la bière.

Chanson de l’année

Vintage à l’os de Seba et Horg, car malgré les bons choix, il n’y a rien qui rentre aussi creux dans le fond de la tête que du vintage à l’os. Ça renoue aussi assez bien avec les vieilles traditions du genre. C’est tout.

Julien St-Georges Tremblay

Artiste de l’année

Fouki parce que les gentils gagnent tout le temps.

Révélation de l’année 

Les Louanges, car Vincent Roberge a réussi à rendre funky le trajet du bus L2 de Lévis, c’est un exploit qui mérite définitivement un prix.

Chanson de l’année 

Chez Françoise de Dave Chose. Si elle gagne, j’en fais la chanson officielle de mon bar clandestin.

Le GAMIQ aura lieu ce dimanche 25 novembre au Café Campus.

Les billets sont ici et les nommés ici.

Vous pouvez connaître les prédictions de la grand-mère d’Élise ici.

On s’y voit!


wallpaper-1019588
Petite-Vallée 2018 JOURS 3 & 4: la musique ou la drogue? On choisit la musique!
wallpaper-1019588
Le buffet : Dany Placard dans sa boisson mauve
wallpaper-1019588
Petite-Vallée 2018 JOUR 2: des gens qui vont ben pis qui chantent des chansons de gens qui vont pas ben
wallpaper-1019588
La Saint-Jean à Laval : si t’arrives de la Rive-Sud, ça te fait deux ponts à traverser
wallpaper-1019588
Francouvertes 2019, demi-finale, JOUR 3: Alex Burger, P’tit Belliveau et O.G.B en finale
wallpaper-1019588
Francouvertes 2019, demi-finale, JOUR 2: le Dalaï-Lama, l’ambulancier et la twerkeuse
wallpaper-1019588
Minema // fyre: the greatest party that never happened
wallpaper-1019588
Korin F. revient avec une vidéo à voir C'est pas tout