Rune Clausen

Rune Clausen

Tones Jul

(Forwind)

Le norvégien Rune Clausen crée un monde qui doit lui ressembler, habité de spectres et de fantômes, de contes et de légendes sombres. Un monde issu d’une nature inquiétante, mais accueillante pour qui sait naviguer entre ses branches et ses ramures, armatures boisées laissant pénétrer les lumières de solstices lunaires.

Tones Jul résonne comme la bande-son de citoyens déchus mis au ban de nos villes, écorchés par la vie et blessés par l’existence. Un album qui ne ressemble à rien d’autre qu’à un visage sans reflet devant un miroir sans tain. Les drones et les voix forment un ensemble harmonieux aux pulsations envoutantes, sorts jetés à ceux qui prennent le temps de s’immerger sous des couches de terre pour devenir à nouveau, des animaux guidés par leur seul instinct.

Dark ambient aux allures de sortilège, l’album de Rune Clausen est avant tout une oeuvre majuscule, un opéra cosmique dédié à ce qui fait de nous ce que nous sommes: des êtres de chair et de sang, dotés d’émotion et de perception. Un opus naturaliste à l’attraction physique sereine. Sublime.

Roland Torres

Rune Clausen


wallpaper-1019588
Trafic – gaëtan roussel
wallpaper-1019588
Cléa Vincent de retour avec le clip de “Sexe d'un Garçon” sur Plaisir Culturel
wallpaper-1019588
Why me? why not. – liam gallagher
wallpaper-1019588
Real life – emeli sandé
wallpaper-1019588
Underworld revient avec 7 cds Drift Series 1 et 52 titres