slowthai

slowthai

Nothing Great About Britain

(Method Records)

Tyron Kaymone Frampton aka slowthai est devenu en l’espace de quelques mois la nouvelle coqueluche grime de l’autre coté de La Manche. Avec son énergie punk, qui n’est pas sans évoquer Sleaford Mods, et ses paroles politiquement chargées, s’en prenant à peu près à tout ce qui bouge dans l’establishment britannique, slowthai est un jeune homme qui sait faire valser les mots avec un style qui lui est propre, rappelant parfois celui de Mike Skinner alias The Streets.

Adoubé par Skepta, invité sur le titre Inglorious, le jeune MC livre un premier album Nothing Great About Britain, dont le titre est à lui seul une déclaration d’intention. Les productions riches et complexes, à la diversité bluffante, chargées de sub-bass et de rythmiques puissantes, confèrent à l’ensemble une densité physique imposante.

slowthai est en passe de s’imposer comme un des nouveaux fers de lance de la scène hip hop britannique, de par sa capacité à écrire des textes aux vitrioles, tout en gardant une certaine dérision, le tout appuyé par des clips travaillés qui offrent une vision assez concentrée de son univers musical malgré tout relativement éclectique. Très fortement recommandé.

Roland Torres

Sites: soundcloud.com/slowthai / www.slowthai.com

slowthai


wallpaper-1019588
Mi-année 2018: Les albums préférés de la rédac
wallpaper-1019588
Le buffet: Fouki dans les herbes fraîches
wallpaper-1019588
Trafic – gaëtan roussel
wallpaper-1019588
Raime
wallpaper-1019588
Western stars – bruce springsteen
wallpaper-1019588
Foals nous fait planer avec le clip de “Sunday”
wallpaper-1019588
Véhicule
wallpaper-1019588
Boys & girl – deluxe