Club majesty – royal republic

CLUB MAJESTY – ROYAL REPUBLIC

Les Suédois de Royal Republic déboulent à nouveau dans nos vies avec des sons qui ne peuvent pas laisser insensible avec Club Majesty. Review.

Le nom de leur Club coule de source. Leurs majestés républicaines se font très disco/funk pour cet album, tout en hurlant, à coups de riffs bien sentis, leur amour pour le rock et leur côté punk. Après tout c’est ce qu’ils sont. Le but de l’opus nous apparaît très vite : nous faire danser.

Et ça marche dès Fireman & Dancer, leur premier single. Boomerang, Under Cover, et Blunt Force Trauma suivent à merveille, faisant un lien logique avec le précédent album. Impossible de rester immobile, même à la première écoute. Ils savent parfaitement ce qu’ils font. Les amateurs de mélange comme les puristes y trouveront d’ailleurs leur compte.

S’ils se répètent un peu pour les paroles, on salue l’expérimentation et les petites surprises, qui font de cet album une réussite, comme l’électrique Stop Movin’,  notre grand coup de cœur inattendu Anna-Leigh, le sexy Like a Lover, et notre coup de cœur logique Fortune Favors qui sent bon la bière et la sueur.

Encore une fois, ils frappent dans le mille avec une petite demi-heure disco-punk. Comme ses grands frères, le Club Majesty ne prendra pas la poussière. Bien joué, les mecs!

En écoute : Anna-Leigh


Vous pouvez retrouver Unis Son sur Facebook, Instagram, Twitter et soutenez-nous sur Patreon.
Et n’oubliez pas : le partage est groovy!

wallpaper-1019588
[PRIMEUR] Beat Sexü présente la toune «Seulement si tu veux»
wallpaper-1019588
Si j’étais une femme contemporaine, je voudrais être Poulin
wallpaper-1019588
June and the Jones nous fait danser sur la lune avec Dancing On The Moon
wallpaper-1019588
Lary Kidd: Vin nature, Belle Gueule et MD