The Reverend Shawn Amos - The Jean Genie

The Reverend Shawn Amos - The Jean Genie

Jean Genie sonne comme le nom de l'écrivain Jean Genet, dont les écrits sur l'homosexualité intéressent beaucoup David Bowie. Ce dernier a dit en 1973 que ce ne serait qu'une coïncidence créée par son subconscient. Il admettra plus tard que son intention était bien d'évoquer le nom de Jean Genet avec ce titre. Cependant Jean Genet n'est pas réellement le sujet de la chanson. Le sujet c'est New-York. The Jean Genie est un hommage au meilleur (et au pire) de New-York. C'est l'incarnation tourbillonnante, effrayante et quelque peu écœurante du New-York des années 70. En effet lorsque Bowie a atterri à New-York, il a été dynamisé par cette ville palpitante. The Jean Genie serait la première chanson qu'il ait jamais écrite dans la Grosse Pomme, une ville très chère au cœur de Bowie, et reste un hommage non seulement à deux de ses stars mais à ce que la ville représente.

La chanson a deux influences probables : Cyrinda Foxe et Iggy Pop. Cyrinda Foxe était une actrice qui a joué dans des publicités pour les jeans Jean Genie. Elle fut aussi l'épouse de Steven Tyler d'Aerosmith. Mais avant cela, elle était une des amantes de Bowie. Et un jour, alors qu'il traînait dans son appartement, Bowie décida, dans le but de la divertir, de lui écrire une chanson sur un air rythmé s'inspirant de I'm your man de Bo Diddley en mode Yardbirds. En plus de l'inspiration incontestable de Foxe, Bowie a également trouvé une autre star qui rodait dans le ventre de la scène rock'n'roll de New-York : l'effervescent Iggy Pop. Iggy Pop et David Bowie s'étaient déjà rencontrés à Max's Kansas City en 1972. Et quand il a vu Iggy interpréter sur scène son iconographie, le Starman a choisi d l'immortaliser en tant que protagoniste de The Jean Genie. Tout en suggérant que son génie était juste "un personnage de type Iggy", il est difficile de trouver une autre comparaison. Avec des mentions de ses performances ondulantes, de ses rasoirs, de ses lasers et des cris et des hurlements figurant dans les paroles, le doigt est fermement pointé sur le maniaque de la scène qu'Iggy Pop était devenu.

The Jean Genie est l'un des meilleurs morceaux de Bowie et l'un des plus appréciés de ses fans. Avec ce titre, Bowie a montré sa capacité à écrire des chansons personnelles, profondément ancrées dans l'amitié, la luxure et l'engouement, et a marier cela avec des hymnes rock dont les gens ne se lassent jamais. C'est ce qui fait de lui une icône.

Bonus: Se basant sur ce célèbre riff, voici quelques morceaux qui se ressemblent sans que ce soit une reprise...

On commence donc avec les Yardbirds (1965)

VS Jacques Dutronc (1966)

VS David Bowie (1972)

VS The Sweet (1973)

VS Arno & Beverly Jo Scott (1999)

VS Yodelice (2010)


wallpaper-1019588
Pour bien commencer la semaine...
wallpaper-1019588
Pour finir la semaine 240
wallpaper-1019588
Tachycardie
wallpaper-1019588
Et en français, ça donne quoi ???#42