Julian Sartorius

Julian Sartorius

Mux

(Marionette)

Explorant l’infini grand et l’infiniment petit à travers une ribambelle de percussions, tout objet recélant la capacité de devenir source de son, Julian Sartorius crée à travers Mux, un monde exaltant aux soubresauts organiques et aux senteurs boisées.

Les pulsations constantes de Mux, sont à la croisée de musiques tribales surgies de régions inconnues et de préciosité moderniste à la féérie joyeuse.

Julian Sartorius, batteur émérite aux collborations étincelantes, de Matthew Herbert en passant par Kae Tempest ou Gyða Valtýsdóttir, entre autres, fait surtout preuve de créativité à travers les douze titres qu’il propose, alternant les cadences et modulant les effets de balancements, la métronomie pouvant se transformer en boitements foutraques à la poésie déglinguée.

On n’est pas sans penser à Pierre Bastien et ses instruments inventés, de par son approche iconoclaste du rythme et du son, les sonorités devenant des êtres à part entière, échappés d’une dimension perdue dans les tréfonds d’une histoire commune oubliée, résonnant étrangement dans notre intériorité. Ensorcelant.

Roland Torres

Sites: juliansartorius.bandcamp.com/album/mux / www.juliansartorius.com

Julian Sartorius


wallpaper-1019588
An Moku | Stefan Schmidt
wallpaper-1019588
Afrorack
wallpaper-1019588
Nyiþ
wallpaper-1019588
Lila Bazooka