10 trucs à faire (et ne pas faire) au Festival en chanson de Petite-Vallée

Pour les 10 prochains jours, la belle Gaspésie sera remplie d’artistes et de poésie pour présenter l’un des festivals les plus enchanteurs du Québec. Pour l’occasion, Feu à volonté vous propose une liste de choses à faire (et ne pas faire) pendant que vous y êtes.

1 À FAIRE: Perdre ses inhibitions et danser un beau set carré entre amis

Ce ne sont pas les groupes trads qui manquent dans la programmation du festival. Même si tu es surtout venu pour Original Gros Bonnet, prends le temps d’aller voir Le Vent du Nord, Les Charbonniers ou Baratin d’marins et swing ta bacaisse.

2 NE PAS FAIRE: Travailler ou voler

Zachary Richard le répète depuis des décennies et va sûrement encore nous le rappeler vendredi: « Travailler c’est trop dur et voler c’est pas beau. Écoute la sagesse de la Louisiane.

3 À FAIRE: Aller chiller dans l’Shed à Léon

C’est un peu le pop-up improbable du festival. La formule? Le duo Dans l’shed reprend des tounes d’artistes du festival à la sauce country. Tu te demandes ça sonne comment du Lumière ou du Marc Hervieux en mode americana? Go!

4 NE PAS FAIRE : Provoquer le boomer

Il y a des chances, avec une programmation aussi diversifiée, que George se ramasse un peu par hasard au spectacle de La Fièvre même s’il avait pris son billet surtout pour Paul Piché. Il va peut-être être choqué et chialer que la musique était meilleure dans son temps. N’en rajoute pas et aide le à retrouver son chemin vers son V.U.S. Dis-toi que toi au moins, tu ne mourras pas avant la prochaine Coupe Stanley du Canadien.

5 À FAIRE: Manger local

Tu aimes la bonne bouffe? Ce n’est pas l’offre qui manque pour encourager les producteurs locaux. Laisse tes Coors Light et tes sandwichs au baloney chez toi et profite de la richesse de la gastronomie gaspésienne.

6 NE PAS FAIRE: Ta vidange d’huile dans la mer

On le sait que tu es touriste, Montréalais et un peu idiot parfois, mais come on…

7 À FAIRE: Profiter de la géographie

Entre deux spectacles, pour souffler, il y a moyen de découvrir les alentours! Tu peux partir en rando sur le Mont-Didier à Petite-Vallée pour découvrir un panorama magnifique. Dans le même esprit, tu peux te rendre au Gisant, une falaise qui a la forme d’un visage humain à Grande-Vallée. Y’a pas juste la musique dans la vie.

8 NE PAS FAIRE: Prendre ton char

Il y a un service de navette entre les scènes et les villages aux alentours, tu n’as pas d’excuses pour te parker sur le gazon de Monique…

9 À FAIRE: Ouvrir ton esprit

La beauté d’un festival comme Petite-Vallée c’est qu’il donne une place de choix aux artistes de la relève. Tu n’as pas besoin d’avoir entendu le nom d’un artiste sur Espace Musique pour décider d’aller le voir. Le pire qu’il peut arriver c’est que tu oublies cet artiste après le festival, mais dans la majorité des cas tu vas faire une découverte qui va changer ta playlist Spotify pour toujours.

10 NE PAS FAIRE : Se coucher tôt

Quelques-uns des meilleurs spectacles sont à 22h. On pense à Bon Enfant, Gros Mené, Lou-Adriane Cassidy, le show Déferlante autochtone avec Maten, Ninan, Scott-Pien Picard, Pascal Ottawa, Bryan André et encore plus. Pour vrai, tu dormiras le lendemain.


wallpaper-1019588
Noémi Büchi
wallpaper-1019588
Francis Gri
wallpaper-1019588
Un Caddie Renversé dans l’Herbe
wallpaper-1019588
J.wlsn