Corey Fuller

Corey Fuller

Break

(12K)

Moitié de Illhua aux cotés de Tomoyoshi Date, Corey Fuller est un artiste qui sait multiplier les expériences au gré de ses nombreuses collaborations, de Ryuichi Sakamoto en passant Taylor Deupree (qui a sublimement masterisé l’album), Stephan Mathieu, Marcus Fischer, Chihei Hatakeyama et bien d’autres encore.

Avec Break il s’impose en maitre de cérémonie de l’intériorité, parcourant chaque pore de notre peau pour y déposer un large éventail de sensations à la délicatesse funambule.

Les strates se croisent et s’imbriquent pour élaborer des paysages sonores gorgés de lumières mélancoliques. Corey Fuller entraine nos sens dans un canevas de mélodies nuageuses à la densité flottante.

L’ensemble résonne comme un mantra ambient aux flux et reflux rêveurs, déployant leurs ondes hypnotiques sur des pianos aux rondeurs captivantes, laissant les notes étendre leur humanité sur des tapis de velours cousus de fil d’or. Un opus à la beauté aérienne et aux atmosphères subtiles, gorgées d’une spiritualité tourbillonnante. Sublime.

Roland Torres 

Site : www.coreydavidfuller.com

Corey Fuller


wallpaper-1019588
Le buffet: Fouki dans les herbes fraîches
wallpaper-1019588
Christopher Chaplin
wallpaper-1019588
Alex Burger : le blues du gros bon sens
wallpaper-1019588
Le Festif! 2018 JOURS 3 & 4: «On va se permettre d’être scrap»
wallpaper-1019588
Loud: immortel
wallpaper-1019588
End of suffering – frank carter & the rattlesnakes
wallpaper-1019588
Stavros Gasparatos
wallpaper-1019588
Vampire Weekend sort This Life, extrait de l'album Father of the bride